Université de Douala : les enseignants reprennent les cours après le paiement de la prime de recherche

Le coordonnateur par intérim du Syndicat national des enseignants du supérieur (Synes), Pr Wogaing Fotso, a annoncé le 21 avril dans un communiqué la suspension de son mot d’ordre de grève.

Les enseignants du supérieur qui observaient un débrayage depuis lundi 18 avril dernier exigeaient le paiement de la prime de modernisation de la recherche. « À ce jour, les enseignants confirment avoir reçu leur prime », justifie le coordonnateur du Synes.

Approché par SBBC, ce dernier précise que « celles et ceux de nos collègues qui attendaient leur paiement les ont reçus tout au long de la journée de mardi (19 avril, NDLR) ». Ce que le Synes considère comme « une évolution positive de la situation » et a levé de fait le mot d’ordre de grève.

La prime de modernisation de la recherche est payée tous les trimestres par le gouvernement à chacun des 6200 enseignants d’universités publiques que compte le Cameroun. Cependant, les retards observés font l’objet de crispation entre les enseignants et le ministère de l’Enseignement supérieur. Instituée depuis huit ans, son montant varie en fonction du grade du bénéficiaire. Ainsi, un assistant perçoit trimestriellement 385 000 FCFA, un chargé de cours 680 000 FCFA, un maître de conférences un peu plus de 860 000 FCFA et un professeur 1 000 000 FCFA.

StopBlablaCam

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans la même rubrique

Au top

EN FAMILLE

MONDE