Université de Bamenda : les enseignants menacent de quitter le campus

Ils donnent 10 jours aux autorités camerounaises pour trouver une solution à leur problème.

Les enseignants de l’université de Bamenda menacent de quitter le campus. En cause, l’insécurité sur le campus et ses environs. Ils donnent 10 jours aux autorités camerounaises pour trouver une solution à leur problème, rapporte Mimimefo Info.

L’événement qui a tout changé est le kidnapping le 12 octobre dernier, de trois de leurs collègues. Ils ont été enlevés sur la route Bambili-Bambwi par des individus lourdement armés. Les enseignants et les étudiants font partie des victimes de premier ordre dans le conflit armé qui secoue les deux régions anglophones du Cameroun.

Le 9 novembre 2019, un étudiant de l’Université de Bamenda a été tué et huit autres kidnappés par des hommes armés. Les ravisseurs ont fait irruption dans une cité universitaire et ont demandé aux étudiants de les suivre.

Enlèvement

C’est en tentant de s’enfuir que Matthias Teddy, étudiant en biologie à l’Ecole Normale Supérieure de Bambili, a été abattu : «Les autorités universitaires ont condamné le meurtre et demandé la ‘‘libération immédiate et en toute sécurité’’ des huit étudiants enlevés. La police accuse les milices séparatistes d’être responsables de l’enlèvement, mais celles-ci ont nié toute responsabilité», précisait Xinhua.

Après l’assassinat de 15 militaires camerounais le 16 septembre 2021 dans la région du Nord-Ouest, le ministre de la défense Joseph Beti Assomo avait dénoncé l’utilisation par les ambazoniens d’armes lourdes et sophistiquées. Il a également évoqué les appuis étrangers que reçoivent ces groupes armés et s’était engagé à procéder à un changement de paradigme afin de venir à bout du phénomène d’insécurité au Noso. Un mois après cette sortie, la situation n’a pas évolué. Les militaires se font encore tuer et les populations se sentent prisonnières de ces affrontements.

Actu Cameroun

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans la même rubrique

Au top

EN FAMILLE

MONDE