TIC : Surveiller son enfant sur internet ?

Pour les enfants, internet permet essentiellement l’apprentissage et dans une certaine mesure la distraction. Mais entre la recherche du savoir et les jeux, les plus jeunes sont très souvent exposés en se connectant sur Internet sans surveillance responsable.

Les multiples applications d’internet permettent d’avoir accès à une infinité de services, depuis la recherche des données à la vente et achat des produits et services. L’on y retrouve ainsi de tout. En tant que parents, les adultes sont responsables de la sécurité des enfants. La solution n’est pas de les priver d’Internet, sachant que celui-ci peut les aider pendant leur apprentissage, mais le mieux serait de les informer du danger encouru et au besoin, de les surveiller lors de leur connexion.

Depuis quelques temps, ce sont des questions de mœurs qui sont soulevées dans les sphères éducatives, qui ont vu ces derniers mois des groupes d’ado se livrer à des activités obscènes, lesquelles ont largement été relayées sur les réseaux sociaux.

Mais le principal souci pourrait venir de la méconnaissance de la grande majorité des parents de l’outil numérique. « J’ai eu mon premier smartphone il y a à peine 3 ans, confie Élise Ngueukem, âgée de 49 ans. Mes enfants avaient une grande longueur d’avance sur moi. C’est une voisine qui a attiré mon attention, et m’a vraiment montré comment Internet fonctionne. Maintenant ce que j’essaie de faire, c’est prendre le téléphone de mes enfants par surprise et lire leurs conversations ».

Pourtant il existe des solutions de surveillance, destinées à  permettre aux parents de surveiller les activités de leurs enfants lorsqu’ils sont sur internet. « J’ai installé un modem wifi chez moi, pour éviter qu’ils aillent dans un cybercafé où personne ne les contrôlera. J’ai fait coder ce modem de telle sorte que si mes enfants accèdent à un site pornographique, je serai notifié », révèle Florent Egbe, père de 5 adolescents.

Heureusement, il existe des solutions de surveillance plus avancées sont prescrites par des informaticiens. Adèle Sombsi, Ingénieure de conception en Sécurité  informatique et cryptographie en informatique, évoque l’option des logiciels de contrôle. «  Le contrôle parental se fait soit sur un PC, soit sur un Smartphone. Il a deux buts précis :

Autoriser ou refuser le téléchargement et l’installation de certaines applications que le parent aura sélectionnées ; décider des heures et périodes d’utilisation du téléphone.

Un contrôle parental plus strict filtre aussi les accès aux sites web », précise-t-elle.

L’informaticienne suggère ainsi quelques applications de contrôle parental :

  • Family link,
  • Kaspersky Safekids,
  • Norton Family.
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans la même rubrique

Au top

EN FAMILLE

MONDE