Santé : Renforcer les soins de la mère et l’enfant en temps de Covid-19

Tel est l’objectif visé à travers les dons remis par l’Unicef au Ministère de la Santé Publique, le 28 juillet dernier à Yaoundé.

« La mortalité maternelle a baissé de 782 à 406 décès pour 100.000 naissances vivantes, tandis que le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans est passé de 122 à 80 décès pour 1000 naissances vivantes dans le pays entre 2011 et 2018 ». Ces avancées relevées par Jacques Boyer Représentant de l’Unicef au Cameroun, sont les résultats des nombreux efforts conjoints entre le gouvernement du Cameroun et ses partenaires au développement, notamment le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef).

C’est en vue de booster ces indicateurs menacés par la pandémie à Coronavirus, que l’Unicef a mobilisé auprès du gouvernement chinois d’importantes ressources matérielles. Les équipements mobilisés à travers l’Agence Chinoise de Coopération Internationale pour le Développement (CIDCA), ont été officiellement remis le 28 juillet dernier au Ministre de la Santé Publique Manaouda Malachie, par Jacques Boyer Représentant de l’Unicef au Cameroun. C’était au cours d’une cérémonie déroulée au ministère de la Santé publique à Yaoundé.

Manaouda Malachie a ainsi réceptionné 100 concentrateurs d’oxygène avec accessoires et consommables ; du matériel pour la prévention et le contrôle des infections ; des modèles anatomiques pour la formation in situ du personnel ; du matériel de bureau et de sensibilisation ; des équipements pour la prise en charge du nouveau-né ; des intrants de vaccination et de prise en charge des maladies tueuses de l’enfant.

A travers ces équipements d’une valeur d’un million de dollar, le gouvernement chinois entend aider celui du Cameroun à réduire l’impact de la pandémie du Coronavirus, sur la santé de la mère et de l’enfant. Ils permettront d’ « assurer la continuité des services et soins essentiels », comme l’a précisé Jaques Boyer, soulignant la nécessité de « prendre des mesures afin de soutenir l’offre des services de qualité en faveur de la population en général, de la mère et de l’enfant en particulier ».

Selon Manouada Malachie, satisfait par cette donation, il s’agit d’un « appui important dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 », et qui « s’inscrit en droite ligne avec l’une des missions du Ministère de la Santé ». Les équipements reçus seront distribués dans les prochains jours à 20 formations sanitaires réparties dans 7 districts de santé des régions de l’Est, du Centre et du Littoral.

Joel Essimi.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans la même rubrique

Au top

EN FAMILLE

MONDE