Le proviseur du Lycée Leclerc interdit toute relation coupable entre les enseignants et les jeunes filles

Owona Mireille vient de signer une note de service où elle met en garde certains jeunes enseignants de l’établissement dont elle a la charge.

A Yaoundé, capitale politique du Cameroun, principalement au Lycée Leclerc, c’est une véritable guerre contre l’immoralité. Madame le proviseur dudit établissement secondaire de la capitale politique camerounaise vient en effet de signer une note de service où elle dénonce le comportement véreux de certains enseignants qui selon elles entretiennent des relations coupables avec les élèves filles.

Dans une note de service, elle tire la sonnette d’alarme. « Il m’a été donné de constater pour le déplorer, que certains enseignants véreux entretiennent des relations coupables avec les jeunes élèves filles », indique madame le proviseur Owoana Mireille. Dans un souci de préserver la morale socle de la société camerounaise, l’enseignante rappelle à ses collègues les sanctions en vigueur qui entourent une telle pratique.

Les juridictions

« À l’heure de la moralisation des comportements, et dans le souci de sauvegarder l’image de marque de l’éducateur dans la nation en général, et en particulier dans notre établissement. Je tiens à rappeler à nos jeunes collègues que de telles pratiques contraires à l’éthique et à la déontologie constituent des fautes lourdes et sont sanctionnés avec une extrême sévérité par les juridictions », informe Owona Mireille.

Au passage, elle annonce pour bientôt un conseil de discipline pour sanctionner les enseignants habiles dans une telle pratique. « Par ailleurs, toute personne allant à l’encontre des termes de la présente note qui valent ultime mise en garde sera présentée devant le conseil de discipline intérieur et le rapport sera acheminé auprès de la hiérarchie pour toute fin utile. Le Proviseur du Lycée Leclerc interdit toute relation coupable entre les membres du corps enseignant et leurs élèves jeunes filles », conclut Owona Mireille dans sa note.

Actu Cameroun

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans la même rubrique

Au top

EN FAMILLE

MONDE