Le nombre d’enfants déscolarisés est en passe d’augmenter, d’après de nouvelles données probantes

Alors que la pandémie de COVID-19 entre dans sa troisième année, 23 pays – comptant près de 405 millions d’enfants d’âge scolaire – n’ont pas encore complètement rouvert leurs écoles. Une situation qui risque d’entraîner la déscolarisation d’un grand nombre d’enfants, comme l’indique un nouveau rapport publié aujourd’hui par l’UNICEF.

 

Ce rapport, intitulé Qu’apprennent réellement les enfants ? étudie les répercussions que la pandémie de COVID-19 et les fermetures d’établissements scolaires qui se sont ensuivies ont eues sur les enfants dans divers pays, et fait l’état des lieux des acquis de l’apprentissage avant la pandémie.

 

« Les enfants les plus marginalisés étaient déjà laissés de côté avant la pandémie. Aujourd’hui, alors que cette dernière entre dans sa troisième année, un “retour à la normale” ne peut suffire. Nous devons bâtir une nouvelle réalité pour les enfants en veillant à ce qu’ils bénéficient d’un apprentissage en classe, en évaluant leurs acquis, en leur fournissant un soutien intensif pour qu’ils puissent rattraper leur retard et en garantissant que les enseignants bénéficient de la formation et des ressources pédagogiques dont ils ont besoin. Les enjeux sont trop importants : nous ne pouvons pas placer la barre moins haut », déclare Catherine Russell, Directrice générale de l’UNICEF.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans la même rubrique

Au top

EN FAMILLE

MONDE