Education : La plateforme régionale d’apprentissage en ligne lancée

Le ministre de l’Education de Base, le Pr. Laurent Serge Etoundi Ngoa, a participé le 4 mars dernier à la conférence ministérielle virtuelle organisée par la Conférence des ministres de l’Éducation de la Francophonie (CONFEMEN) et l’UNESCO, qui a permis de la présentation de l’initiative ImaginEcole, plateforme régionale d’apprentissage en ligne.

10 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre partenaires du projet (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Togo) y ont pris part.

« La plateforme Imaginecole répond à l’urgence de la crise mais reste un outil important pour reconstruire plus justement et durablement les systèmes éducatifs après la crise en investissant plus et mieux dans l’éducation » précise Alice Albright, directrice générale du Partenariat mondial pour l’Éducation (PME). C’est pour réaliser cet objectif crucial que le PME s’apprête à lever 5 milliards de dollars pour aider jusqu’à 90 pays à transformer leur système éducatif y compris en Afrique de l’Ouest et au Sahel où vivent plus d’un milliard de filles et de garçons.

La plateforme mettra ainsi à la disposition des élèves francophones d’Afrique de l’Ouest et du Centre, des ressources éducatives de qualité, accessibles en ligne et hors ligne.

Imaginecole entend ainsi soutenir la continuité pédagogique d’urgence et renforcer la résilience des systèmes éducatifs, face à la crise sanitaire. Pour ce faire, « elle dispose d’un espace accessible aux élèves des pays concernés, avec des ressources pédagogiques contextualisées et répondant aux spécificités de chaque système éducatif », estime Cameroon Tribune dans son édition du 11 mars dernier.

La plateforme développée par Canopé, un opérateur du ministère français de l’éducation accompagné de son partenaire technique Maskott, éditeur de Tactileo, est un espace d’apprentissage numérique STI (Système Tutoriel Intelligent) avec un accès simple à des banques de ressources disciplinaires, des ressources qui s’adaptent à l’apprenant et des outils de création du contenu « la forge à contenus ». Grace à elle, il est également possible, sur la base de manuels existants, de produire des versions numériquement augmentées dans des délais très courts. C’est donc une avancée certaine dans non seulement dans le cadre de l’amélioration de l’accès à l’éducation en Afrique, mais de la qualité et la diversité des enseignements.

Selon le ministre camerounais présent à la conférence, « Imaginecole est en phase de rodage au Cameroun. Ce sera une réponse opportune et pérenne face aux interruptions pédagogiques causées par la crise sanitaire. La plateforme va fédérer et parachever les initiatives entreprises jusqu’ici, dans le domaine de l’enseignement à distance ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans la même rubrique

Au top

EN FAMILLE

MONDE