Douala : Encore des décès d’enfants par intoxication alimentaire

Un garçon et une fille ont rendu l’âme hier matin au quartier PK 10 à Douala, après avoir ingéré un repas empoisonné selon la famille.

Le drame se déroule dans le troisième arrondissement de la capitale économique ce lundi matin. Le repas en cause : le « riz sauté ». C’est un plat très simple à faire et prisé, tant par le gain de temps qu’il accorde que par son faible coût dû à la facilité d’accès de ses ingrédients, en général du riz, de l’huile et de la tomate.

La famille des victimes affirme que le repas en question contenait du poison. Chose incroyable quand on imagine que la maman qui a cuisiné ce riz le jour précédent l’a elle-même consommé en même temps que ses enfants. Y aurait-elle délibérément mis du poison ? Rien n’est moins sure.

Des sources familiales, l’on apprend qu’avant la découverte macabre, l’un des deux enfants a expliqué à sa maman qu’il ressentait des maux de ventre; les douleurs abdominales étant survenues après que les enfants ont mangé le « riz sauté » très tôt le matin, soit aux environs de 4H30.

Quelques minutes plus tard, ce sont les cris qui ont alerté le voisinage sur l’état des jeunes enfants. En effet, ceux-ci ne respiraient plus du tout. Il sera ainsi plus tard évoqué l’hypothèse d’une intoxication alimentaire ; une situation qui n’est pas nouvelle ces derniers temps, les enfants en étant les principales victimes.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans la même rubrique

Au top

EN FAMILLE

MONDE