Allaitement : « la Composition du lait maternel correspond parfaitement aux besoins de bébé »

Les experts de la santé au Cameroun affirment que la malnutrition chez les nourrissons continue d’être un problème de santé croissant, car de nombreuses mamans ont abandonné la pratique séculaire de l’allaitement maternel, pour des repas artificiels pour leurs nourrissons.

Selon les chiffres du ministère de la Santé publique, plus de 50% des nouveau-nés sont privés de lait maternel entraînant plus de 750 000 décès annuels d’enfants liés à la malnutrition. En 2019, les autorités de santé publique ont déclaré que le taux d’allaitement maternel exclusif dans le pays avait atteint 40%.

Pour inciter davantage de mères à allaiter leurs bébés, le ministère de la Santé publique a institué la politique d’allaitement UNICEF/OMS qui a fait ses preuves, connue sous le nom d’« Initiative des hôpitaux amis des bébés BFHI ».

L’initiative d’allaitement maternel vise à transformer les hôpitaux en centres d’excellence pour la promotion, la protection et le soutien de l’allaitement maternel.

À l’occasion de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel prévue du 1er au 7 août 2021, les experts de la santé ont averti que les taux de malnutrition pourraient continuer à augmenter si les mères n’adhèrent pas à l’allaitement maternel exclusif qui, selon les experts, garantit la santé et la survie de l’enfant.

Le Dr Frank Amabo, épidémiologiste au ministère de la Santé publique, déclare qu’il est impératif que les nouvelles mamans allaitent exclusivement leur bébé pendant six mois, bien que l’allaitement puisse aller jusqu’à 2 ans.

Alors que la dépendance au lait artificiel et aux autres aliments pour bébés augmente, les experts de la santé se concentrent sur la sensibilisation aux dangers de la malnutrition, causée par le lait artificiel et les autres aliments pour bébés.

Selon le Dr Frank Amabo, les nouvelles mamans doivent prendre l’allaitement au sérieux car « La composition du lait maternel correspond parfaitement aux besoins de bébé. Le bébé n’a besoin de rien d’autre du lait maternel ».

Un autre avantage du lait maternel cité par le médecin est son rôle dans la prise en charge de la malnutrition et le fait qu’il soit gratuit, et naturellement accessible aux nouvelles mamans.

« Le lait maternel est gratuit et accessible à toute femme qui se couche, contrairement au lait artificiel qu’elle doit acheter »

La différence dans la gestion du lait maternel et du lait artificiel est une autre question cruciale à considérer. Il dit : « Le lait maternel vient à la bonne température, il vient directement du sein de la mère. C’est la bonne température qui convient au bébé. Avec le lait artificiel, vous devrez peut-être le réchauffer, et s’il n’est pas bien préparé, cela peut provoquer des diarrhées et conduire à la malnutrition ».

La Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2021 est célébrée sur le thème « Protéger l’allaitement maternel : une responsabilité partagée ».

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Dans la même rubrique

Au top

EN FAMILLE

MONDE