Une journée consacrée à la famille

0
49

Le 15 mai de chaque année, se célèbre la journée internationale de la famille. Une occasion de mieux faire comprendre les problèmes que connaissent les familles et stimuler les initiatives appropriées.

Proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies dans sa résolution du 20 septembre 1993, la journée internationale des familles est une manifestation qui reflète l’importance que la communauté internationale attache à la famille, cellule de base de la société, ainsi que l’intérêt qu’elle porte à la situation des familles dans le monde. Il est donc à chaque fois question d’inciter les gouvernements à faire porter leurs efforts sur la politique familiale.

Pour l’ONU, il est plus qu’important d’accorder une attention toute particulière aux familles, spécialement aux plus démunies, qui à cause de la grande pauvreté qu’elles vivent ont du mal à jouer leur rôle auprès des enfants. « Les familles sont ainsi au cœur des interactions intergénérationnelles qui nous soutiennent pendant que nous traversons cette crise. Sous la contrainte économique, la pauvreté s’aggrave. En période d’incertitude, le stress augmente, entraînant souvent une augmentation de la violence à l’égard des femmes et des enfants. C’est pourquoi le soutien aux familles vulnérables, à celles qui ont perdu leur revenu, à celles qui ont un logement inadéquat, à celles qui ont de jeunes enfants, aux personnes âgées et aux personnes handicapées, est plus que jamais primordial. »

« Alors que le monde lutte pour répondre à la crise du COVID-19, il existe une réelle opportunité de repenser et de transformer le fonctionnement de nos économies et de nos sociétés afin de favoriser une plus grande égalité pour tous. Nous n’atteindrons pas l’égalité entre les sexes sans une plus grande égalité au sein des familles, et sur ce point, et bien d’autres encore, le Programme d’action de Beijing – réputé comme étant le plan le plus progressiste au sujet de l’avancement des droits de la femme – continue de fournir une feuille de route visionnaire sur la voie à suivre. »

Les familles ont ainsi un rôle très important à jouer en ce qui concerne le bien-être et la santé de l’enfant, encore plus aujourd’hui avec les différentes crises humanitaires qui se succèdent et auxquelles les enfants sont grandement exposés.