Education : les contours de la reprise des cours

0
66

Plusieurs mesures connexes ont été adoptées dans les établissements, afin de permettre une reprise des cours en toute sérénité, malgré le contexte.

Les établissements scolaires rouvriront effectivement leurs portes le 1er juin prochain, mais uniquement pour les classes d’examen. Les élèves des classes de transition qui sont d’office en vacances, vont laisser plus d’espace à leurs camarades qui doivent passer les différents examens officiels. L’intérêt d’une telle décision est que l’espace gagné permette de réduire considérablement les risques de propagation de la pandémie, en respectant au maximum la mesure de distanciation sociale. Chaque salle de classe devra à cet effet compter au plus 30 élèves ; une mesure ajustable en fonction des dimensions de la salle.

Mais au préalable, chaque établissement scolaire devra désinfecter les salles de classe avant la reprise des enseignements. Il faudra ensuite que soient installés des dispositifs de lavage des mains, tout en évitant les regroupements autour de ces points.

De plus, chaque parent devra fournir à son enfant un masque et si possible un flacon de gel hydroalcoolique, ainsi qu’un gouter, en tenant compte que les cantines des établissements ne seront pas actives. Aussi, les récréations habituellement passées à l’extérieur se feront durant cette période à l’intérieur des salles de classes, afin d’éviter au maximum les contacts physiques. Cette mesure sera toujours en vigueur lors des examens officiels. Les cours commenceront à 8h et se termineront à 14h.

Par ailleurs, concernant le contenu des enseignements, il a été instruit aux établissements et aux enseignants de ne pas tenir compte des cours audiovisuels diffusés pendant la période d’arrêt des cours. Il sera ainsi mis à la disposition de chaque établissement scolaire un DVD et un document contenant les enseignements passé à la CRTV. L’enseignant devra ainsi lors de la première semaine, compléter le programme resté inachevé.

Chaque établissement aura donc pour mission de convoquer ses enseignants pour leur expliquer en détails ces points.

Ces mesures devront donc être scrupuleusement respectées tant par les élèves que par le corps enseignant, ceci pour garantir au mieux la sécurité de chacun. C’est donc comme toujours, un appel à la responsabilité individuelle.

Joël ESSIMI.