Covid-19 : Children Of Africa apporte son soutien à une centaine d’ONG de protection des droits des femmes et des enfants en Côte d’Ivoire

0
85

La Fondation Children Of Africa a offert mardi dernier à une centaine d’ONG engagées dans la protection des femmes et des enfants, des produits sanitaires et alimentaires d’une valeur de 130 millions FCFA, pour les aider à lutter contre la propagation de la maladie à Covid-19.

Ce don de l’épouse de Dominique Ouattara chef de l’Etat ivoirien et par ailleurs présidente de l’association, vise non seulement à renforcer la capacité d’action de ces ONG sur le terrain, mais aussi à leur permettre de soulager et de d’aider au total 3 000 familles démunies du Grand-Abidjan (Abidjan et banlieue), épicentre de la pandémie en Côte d’Ivoire.

« Je sais que la situation difficile que nous vivons, vous demande de redoubler d’efforts pour secourir les plus vulnérables et je voudrais vous dire combien j’apprécie votre contribution et votre dévouement. », a-t-elle exprimé aux responsables des ONG en charge de la protection des femmes et des enfants, dans son allocution lors de la cérémonie de remise des dons. « Vous côtoyez quotidiennement nos sœurs et nos enfants en situation difficile, vous les connaissez et voyez leurs souffrances de près. C’est pourquoi, votre dynamisme et votre efficacité sur le terrain sont autant de valeurs qui ont motivé mon choix de faire de vous des relais de la Fondation Children Of Children », a-t-elle ajouté.

Le généreux apport de la Fondation à la lutte contre la pandémie est composé de : 3 000 sacs de riz de 25 kg, 3 000 sachets de pâtes alimentaires, 20 000 boites de sardines, 12 000 bouteilles d’huile, 12 000 boites de tomate, 12 000 paquets de sucre, 12 000 boites de lait, 6 000 gels hydro-alooliques, 3 000 dispositifs de lavage de main, 10 000 masques de protection pour les populations, 6 000 savons liquides, 40 000 morceaux de savon et 6 000 bouteilles d’eau de javel.

« Je sais compter sur votre sérieux et votre probité pour veiller à ce que ceux de nos femmes et enfants parmi les plus vulnérables, reçoivent effectivement ces vivres », a insisté la Présidente de la Fondation.

Enfin, elle a exhorté ces ONG à sensibiliser les familles à la mise en application des mesures barrières prescrites par l’OMS et le gouvernement contre le virus. « Je voudrais insister sur le respect des mesures barrières pour arrêter la propagation du coronavirus en Côte d’Ivoire. Restons tous vigilants et mobilisés pour venir à bout de cette pandémie. »

Joël ESSIMI.