Coronavirus : Le Cameroun adopte des mesures drastiques pour juguler la contamination

0
52

Le Cameroun enregistre actuellement un total de 10 patients atteints du coronavirus, lesquels sont en quarantaine et pris en charge par les institutions sanitaires du pays. Une concertation interministérielle d’urgence a été tenue et présidé ce jour par le chef du gouvernement qui a adopté 13 mesures d’urgence, à l’effet de maitriser la propagation du virus.

Il y a quelques heures, le Ministre de la Santé, le Dr. Manaouda Malachie a annoncé dans un tweet la découverte de 5 nouveaux cas, portant ainsi le nombre de malades à 10. « Je voudrais malheureusement annoncer l’enregistrement de 5 cas supplémentaires à Yaoundé au Cameroun, portant ainsi à 10 malades dans notre pays. Chacun de nous peut arrêter la circulation de ce virus en prenant des mesures de distanciation prescrites »

En fin de semaine dernière déjà, deux nouveaux cas avaient été déclarés: le premier était un Camerounais résidant en Italie et ayant transité par Paris avant d’atterrir le 7 mars dernier à Yaoundé. Le second quant à lui venait de Belgique et a été détecté samedi soir à l’aéroport de Yaoundé-Nsimalen. La pandémie continue de se répandre à travers le monde, comme au Cameroun où malgré les mesures de prévention prises par le gouvernement, elle continue de s’étendre, mais heureusement affiche une progression lente dans le pays.

Bien que le Minsanté ne soit pas entré dans les détails, il faut noter que sur les 10 cas actuellement recensés dans le pays, six d’entre eux sont des personnes vivant notamment en France et en Belgique où ils ont été infectés, tandis que les autres cas enregistrés résultent du contact qu’ils ont eu avec les premiers.

Malgré le faible nombre de personnes atteintes, le gouvernement n’entend pas rester sur ses mesures précédentes, mais veut redoubler de vigilance. Le Cameroun multiplie ainsi tout comme d’autres pays du continent, des dispositifs destinés à faire barrage à la maladie à l’instar de la fermeture des frontières. Le premier Ministre, Joseph Dion Ngute a à cet effet présidé aujourd’hui 17 mars une réunion de crise à laquelle ont pris part tous les responsables des départements concernés de près ou de loin dans la lutte contre le COVID-19 ; c’était ainsi l’occasion selon Minsanté de présenter le plan de riposte contre la pandémie.

Au terme de cette conférence ministérielle, le président de la République a instruit pas moins de 13 mesures. Elles vont de la fermeture des frontières (aériennes, terrestres et maritimes) à la fermeture des établissements éducatifs et professionnels, en passant par d’autres interdictions usuelles. De plus l’accent sera mis sur le renforcement des mesures préventives (hygiène et gestes barrières) afin de minimiser davantage les risques de contamination. Par ailleurs, les compétitions sportives, scolaires, universitaires et internationales sur le point de débuter au Cameroun sont suspendues et renvoyées à une date ultérieure. Ces mesures prendront effet à partir du mercredi 18 février 2020.

L’intégralité de la déclaration du Premier Ministre, chef du gouvernement.

Déclaration spéciale du Premier Ministre