Internet : YouTube impose des restrictions aux chaines afin de protéger les enfants en ligne

0
156

Depuis le début de cette année, YouTube, filiale du géant américain Google met en place de nouvelles conditions qui s’imposent désormais aux propriétaires de ses chaines, à l’effet de sécuriser les données personnelles des enfants et de préserver leur sensibilité.

Ces nouvelles mesures font suite à une sanction écopée en septembre dernier pour avoir violé le Children’s Online Privacy Protection Act (COPPA), une loi votée en 1998, et qui assure la protection en ligne des enfants de moins de 13 ans et interdit notamment la collecte de leurs données personnelles sans l’accord explicite des parents. La plateforme de vidéos en ligne de Google a pour cela subira une amende record de 170 millions de dollars.

Cette procédure avait été lancée après la plainte, déposée auprès de l’agence de protection des consommateurs et consommatrices FTC en avril 2018, de 23 organisations de défense des droits numériques et de protection de l’enfance. Elles avaient alors accusé YouTube de collecter les informations personnelles d’enfants regardant des vidéos (localisation, appareil utilisé, numéros de téléphone), sans que les parents le sachent, puis de se servir ensuite de ces informations pour afficher de la publicité ciblée ; l’entreprise ayant ainsi engrangé énormément de profits à l’aide de cette pratique au fil des ans.

Pour assurer une meilleure protection de la vie privée des enfants, YouTube annonce une série de changements dans sa façon de traiter les vidéos qui leur sont destinées. L’objectif est ainsi de se conformer aux directives du régulateur américain du commerce et de respecter les lois en vigueur sur la protection en ligne des enfants.

Selon le régulateur américain, un contenu défini comme étant conçu pour les enfants correspond à « toute vidéo qui s’adresse aux enfants, en tenant compte de divers critères comme le sujet de la vidéo, ou la mise en avant de personnages, de thèmes, de jouets ou de jeux pour enfants, entre autres ».

Il résulte donc de ces changements apportés par YouTube que certaines fonctionnalités existantes sur le reste du service ne seront désormais plus disponibles pour les contenus destinés aux enfants :

  • Publicité personnalisée
  • Commentaires
  • Watermark de branding de chaîne
  • Bouton « Faire un don »
  • Fiches et écrans de fin
  • Chat en direct et dons via le chat en direct
  • Cloche de notification
  • Utilisation du lecteur réduit
  • Messages Super Chat ou Super Stickers
  • Enregistrement dans une playlist

 

Les créateurs devront donc eux-mêmes préciser si leurs vidéos sont destinées aux enfants, car ils sont les mieux placés pour déterminer leur audience cible, estime la plateforme. Pour cela, un paramètre a été intégré depuis novembre dernier dans YouTube Studio, la nouvelle plateforme de création et de gestion de chaines YouTube pour leur permettre de désigner plus facilement l’audience de leurs contenus.

YouTube continuera d’avoir recours au machine learning pour identifier de nouveaux contenus pour les enfants. Mais les créateurs pourront aussi changer la désignation de leur audience s’ils pensent que YouTube a mal évalué l’une de leurs vidéos. YouTube a donc lancé un paramètre « Audience » qui permet de dire à YouTube si des vidéos s’adressent aux enfants.

L’entreprise avait annoncé en septembre dernier qu’elle procéderait à ces modifications. Elles sont désormais intégrées et appliquées sur les vidéos et chaînes de l’ensemble de sa plateforme depuis le 6 janvier 2020.