Douala – Cameroun : Un garçon de 5 ans violé et assassiné

0
570
Dernières images de Heumou Kemajou Franck Ruddy à la piscine, le jour de son assassinat

Les parents de l’enfant décédé demandent justice face à ce drame qui a eu lieu en mars dernier, et qui n’a été rendu public que récemment.

Heumou Kemajou Franck Ruddy était seulement âgé de 5 ans lorsqu’il a été brutalement arraché à la vie le 02 mars dernier, pendant une sortie de détente. Selon la plateforme Non aux Féminicides qui rapporte l’affaire, C’est un couple terriblement traumatisé et abattu qui qui les a approchés afin que justice soit faite sur la mort tragique de leur enfant. Ci-dessous l’histoire relayée par Non aux Féminicides :

« C’est un couple terriblement traumatisé et abattu qui nous a contacté pour relayer l’histoire effroyable de l’assassinat de leur fils seulement âgé de 05 ans lorsqu’il perdra la vie dans des circonstances troubles dans un centre de loisirs en plein cœur de Douala en mars dernier.

C’est un après-midi du Samedi 02 mars 2019 qu’une copine du prénom de Jorelle à Madame Kamwo Rosine, maman du jeune Franck Ruddy invite cette dernière à se rendre en compagnie de sa progéniture à la Piscine PAJA CENTER située au Quartier Makepe pour y faire nager les gosses. Ravie de la proposition de sa copine, la maman du jeune Franck Ruddy répondra néanmoins à sa copine au téléphone que ses enfants ne savent pas nager et que même si c’était le cas, ces derniers n’avaient pas de maillots de bain.En réplique, la copine de la maman du jeune Franck Ruddy, la prénommée Jorelle répondra qu’elle prenait en charge tous les frais allant dans ce sens pourvu que les enfants aillent à la piscine ce jour-là. Elle disait vouloir leur faire plaisir.

L’infortuné Heumou Kemajou Franck Ruddy, pourtant encore plein de vie

Aux environs de 13 heures, Madame Kamwo Rosine prendra aussitôt ses deux enfants à savoir Franck Ruddy et son benjamin âgé de 02 ans pour aller du côté de PAJA CENTER, lieu de la fameuse piscine. Une fois sur les lieux, les enfants rejoignent le bassin pour enfants pour s’y baigner en compagnie des autres comme vous pouvez l’apercevoir en images.

Seulement, alors que les enfants continuent de se baigner, Madame Kamwo Rosine sera priée par sa copine de rester avec deux autres enfants le temps pour elle de faire un tour aux manèges. Juste pour elle le temps de couvrir ces gamins de serviettes en l’espace d’une minute, et d’y jeter de nouveau un regard furtif au niveau de la bassine ou baignait son fils Franck Ruddy qu’elle se rendra compte que ce dernier n’était plus dans l’eau.

Elle lancera aussitôt l’alerte pour demander où est passé son fils. Madame Kamwo Rosine toute affolée se lancera à la recherche de son fils dans tous les compartiments du Centre PAJA CENTER sans y trouver l’ombre de son fils pendant 25 bonnes minutes.

C’est à ce moment qu’un employé dudit centre viendra isoler Madame Kamwo Rosine dans une des pièces feignant de la calmer tout en la rassurant de ce que son fiston sera retrouvé. Les employés craignaient davantage que la maman du jeune Franck Ruddy n’attire l’attention des baigneurs.

Isolée donc durant 15 longues minutes dans une autre pièce, elle finira par sortir de là pour se jeter avec véhémence sur l’employée qui l’y avait introduite et c’est là qu’elle se verra dire que son fils vient d’être conduit aux urgences de l’hôpital général de Douala. Il faut préciser que c’est aussi à ce moment-là que le maître-nageur qui avait mystérieusement disparu durant les recherches du petit FRANCK RUDDY réapparaîtra comme par magie.

Le papa du jeune Franck Ruddy, Monsieur Kemayou Guilain sera finalement informé de la situation de son fils et se rendra illico presto à l’hôpital général de Douala ou il fera le constat macabre en compagnie de son épouse que son fils était finalement décédé.

Le même jour, le Commissariat Central N4 va réquisitionner le corps afin d’y ouvrir une enquête. Deux jours après, donc le 04 mars 2019, le papa de Franck Ruddy déposera une enquête et sera auditionné puis dix jours plus tard, donc le 14 mars 2019, une autopsie sera effectuée sur le corps de l’enfant. La copie du rapport de cette autopsie malgré la demande pressante des parents ne leur sera jamais donnée jusqu’à ce jour. Néanmoins, de la bouche du père de Franck Ruddy, on lui a simplement confirmé que le sphincter (muscle de l’anus) de son fils avait été détruit.

Entre-temps, le couple Kemajou dit avoir reçu des propositions de dédommagement par quelques fonctionnaires de police en charge de cette enquête qui leur demande de prendre ce que compte leur reverser l’assureur de ce centre de loisirs, or à ce stade, ce qu’ils souhaitent c’est de faire toute la lumière sur ce qui est réellement arrivé à leur rejeton.

Le petit Franck Ruddy Heumou Kemayou est né le 27 février 2014. Il est assassiné le 02 mars 2019 alors qu’il était âgé de 05 ans et 03 jours. Ses pauvres parents terriblement éplorés et qui ne se remettent pas de ce drame ne comprennent pas pourquoi l’enquête piétine au niveau du Commissariat Central N4 de Logbessou à Douala.

Le collectif d’avocats de la très brillante et très sensible Maître Dominique Fousse contacté, vient de s’emparer de ce dossier pour le porter jusqu’au bout afin que toute la vérité soit sue.

David Eboutou. »

Vivement que justice soit faite.

Affaire à suivre…